Retour

Un peu d'histoire

 

INGUINIEL

 


Le nom D'INGUINIEL a t mentionn pour la premire fois en 1280 dans les archives de l'abbaye de la joie. Il s'crivait alors Ynguyniel, ce nom reste assez mystrieux, on peut supposer qu'il s'agit d'un DIN dont le D disparat gnralement dans la prononciation courante aprs l'article breton. DIN indiquait un lieu fortifi.
Le centre bourg occupe une hauteur.
On aurait pu avoir ici quelque chose comme Din-Ewl qui est une ancienne forme de de Dinault en Cornouaille.
Les bretonnants prononcent Enlgnel, il s'agit de l'ancien nom du ruisseau qui coule
Pont-er Len, ce nom est peut tre l'origine de celui de la localit.



L'origine de la paroisse doit tre trs ancienne. Son patron saint Alban, a t le    premier martyr de la grande Bretagne, il fut mis mort Vrulam le 22 juin 303.

Le tombeau de St Alban est en Angleterre dans la ville qui porte son nom "St Albans". La cathdrale St Alban est une des plus longues du monde. Ce qui reste de son tombeau, ou plutt de l'autel o ses reliques se trouvaient autrefois, se trouve au milieu de l'difice. St Alban a beaucoup d'glises en Angleterre et les catholiques y honorent le 1er martyr de leur pays.

Dans l'
glise paroissiale, on peut voir aussi une statue de saint Amphibale, le prtre qui avait obtenu la conversion de saint Alban: statue peut tre unique en Bretagne, ainsi qu'une statue de Ste Catherine dont le pardon tait clbr le 3me dimanche d'octobre. Au 13ime sicle, la paroisse dpendait de l'ancienne abbaye de la joie Hennebont.
 
 

La paroisse compte en outre 4 chapelles :

                  1 Locmaria, en forme de croix, on voit sur un mur l'cusson des JEGADO, ancien Seigneur de Krolain en Lanvaudan. Sur une planchette isole figure la date de 1468.

                   2 Lochrist ou Trv-Christ, cette dernire fut longtemps une trve de la paroisse, elle possdait son presbytre et son cimetire, il y avait l en rsidence un prtre, dont on montre encore aujourd'hui le presbytre ou son emplacement. C'tait une sorte de prtre paysan travailleur, ouvrier, se mlant ses fidles, partageant le mtier et le labeur de tous; il n'tait pas exig de lui de passer les mmes examens que les prtres chefs de paroisse ou plus levs dans la hirarchie; il pouvait prparer ces examens dans son coin de campagne et les passer par la suite pour avoir d'autres responsabilits. Il assurait la messe des dimanches, il faisait les spultures dans le cimetire de la chapelle, les actes taient enregistrs sur les registres de la paroisse par le recteur ou son cur, il tait la disposition du chef de la paroisse pour les mariages et les grandes crmonies.

                  3 Saint-Claude.

                   4Saint-Maurice.

                   Anciennement, il y avait aussi les chapelles de Sainte-Anne et de Saint-Gervais; elles taient dj supprimes en 1756.

 

A propos du Moustoir, il pourrait bien rappeler l'un de ces nombreux tablissements monastiques qui

furent ruins au dixime sicle par les invasions normandes. Dans ce cas, le Moustoir pourrait tre plus ancien que le Bourg ? . Une prairie du village s'appelle " prad er beleg ".

 

Avant la rvolution de 1789, la plupart des recteurs de la paroisse taient issu de la noblesse ou de la haute bourgeoisie. Ci-dessous quelques noms.

 

- Guillaume Le Prestre de Lezonnet, fut nomm recteur le 22/05/1607, alors qu'il tait tout juste diacre. Il renona la paroisse le 04/06/1610. Il fut vque de Quimper de 1614 sa mort en 1640.

 

- Pierre Barizy dont le pre tait avocat au parlement de Bretagne a t recteur de 1689 1719 , c'est au cours de son ministre que la premire partie du presbytre fut btie, son nom est grav sur le linteau de la fentre place au-dessus de la porte d'entr.

 

- Gabriel Franois Le Gouvello de Kersivien, recteur de ( 1744 1783 ) soit 39 ans, il tait licenci de la facult de thologie de Paris maison de Navarre.

 

- Jean Robic probablement issu d'une famille modeste, fut nomm Inguiniel le 04/02/1784, il connut les preuves de la rvolution, il refusa de prter le serment prescrit par la constitution civile du clerg; un recteur constitutionnel fut nomm sa place le 24/07/1791. Jean Robic fut arrt par la gendarmerie et conduit Gumn, il fut relch par ordre du juge de paix de la municipalit. Il fut repris et emprisonn Lorient, il s'vada puis entra dans la clandestinit jusqu'en 1802. Entre temps les choses avaient bien changes, par dcision piscopale il fut rinstall, recteur de la paroisse d'Inguiniel, il prta serment le 22/09/1802 entre les mains du prfet.

Franois Frto nomm cur Inguiniel le 24/07/1791, fut le premier officier public de la commune.

 

D'aprs Louis Dor

 

 

 

      

 

L'Eglise paroissiale en juin 2005

 

                                                

                       La statue de Saint Alban, patron de la paroisse...            ... pare ici pour la procession...
 

 

- St Amphibal : (martyr en 303), prtre qui a converti St Alban.

A noter que la statue de St Amphibal est sans doute unique en Bretagne...



 

 


                                                                                                                   La fontaine St Alban.
Chaque anne, Inguiniel, la procession part de ce lieu l'glise pour la fte de St Alban.
 

 

Les chants en breton et franais en l'honneur de Saint Alban

 

PARREZ EN IGNEL

KANNENEU SANT ALBAN

Diskan

-   

O Sant Alban, D'ol hou pugal.

Bras ha bihan, Diskout karant.

 

1/ Na p ker bras. men Dou
Eit ou martyr ou karant

    Hou madeleh en ven gober    

Tri burud kor en gevr.

2l Ar en hent trma er manne
Merchet aveit rein vuh

Alban hag er gompag noneah
En um gav tardet dr ur hoah.

3/ Er sant en um Iak pden
Dou e cheleu don ton aben    

E zigor er hoah a bep tu    
Avel guharal er mor ru.

4/ Sohet dr ur burhud ken bras
Kalz a dud um gonvertissas  
Er boureu memb daul hlan
Hag e zeuhlin doh treid Alban

5/ Kuitat hra faus lzen        
A vlei ta de vout un oen !
Andur er martir get Alban       

E zou chonj, hoant brasan !

 


 

6/ A pen d Alban digohet          

    Er leh eit var choejet           

    El men d bras tuemder en haul

    Beruidant sehet en ol !

 7/ Er sant bed en Eutru Dou
    
De sellet get truh doh t       
   
Ar : beden ur fetan kloar        
   E saill hag e rid ar en doar !

8/ Deustou d'er mirakl neu-s
  Er
baianned, tud hem truh,              
Aben e glask en d
n krian                  
Aveit dibennein Sant Alban.

9/ A boen n'en des zorn kablus        
Groeit un torfet her blaoahus             
Men d
kenteh,  taulet a blad               
Ma kol sklerder
zeulagad

10/ Chetu penaus en des Alban           
Douget er vikto
r devehan               
Chetu en hent, en des dahlet           
Aveit ar
i en eurusted.

 


 

 SANT ALBAN, HUR PATRON
 

 Diskan

O Patrom karet en Ignel, Sellet ni get truh,
Groeit ma veemb fidel, eldoh de l
gen Dou.

 

1/ Duhont en Angleter

    Bout zo kantvladeu

    Varu eit vredr

    Sant Patrom hun tadeu

 

2/ Betag doar Breih-lzel          
    E vrud en des ridet;
    El patron en Ignel    
    Des ean digemeret

 

3/ Dehon Inginieliz

    A galon um hioestram
    Aveit on un iliz
    Edan br e saas

 

4/ D'inourein Sant Alban

   Hun tadeu o gredus

   D'er havouit a vihan

   En ol e z Joius.

 

5! Pel Amze'r en hur bro

    Sant Alban o karet
    Hag en dud tro a tro
    D'hur f e o sohet

 

6/ Enep d'er garant

    Ha ken 'pur ha ken dous
    E Dou um unnan
    Satan e glaska trous.

 

 


 

7/ Kas tr er vredr
    E leh er garante

    Azen arir
    Pe vihana er f.

 

8/ Meit goud fa! amzr

    En had e sa arr  

    Ha guel cheleur  

    Doh boeh er huirion.

 

9/ Mat ha just el brede'r

    En eil eit gil

    Hanni n'en do mizr

    Ma vo karant Dou.

 

10/ Sant Alban, r barrez

      Hou kouil e zou miret

      Er labour ar er mez

      En d se zo dilzet.

 

11/ E kornad en fgnel

      Hanni n'ou ankohei

      p vo kaer p tiol

      Devat oh ni e zei.

 

12/ D ou kouil, gulet ni

     Dirak ou treid tolpet

      Pegent ou karamb ni

     Ha goarnet ni berpet.

 

 

 

CHANT A SAINT ALBAN

Refrain :
O Saint Alban, Martyr du vrai Dieu,
     Guide nos pas au chemin des cieux.

 

1/ Ecoutez tous cette histoire

    Qui vous dira la victoire           
D'un grand Martyr couronn au ciel
De Saint Alban, patron d'Inguiniel.

2/ En ce temps-l, l'Angleterre              
Le vieux pays de nos Pres         
Quand tu es n, vivait dans la nuit   
 
Ne connaissant pas encore le Christ

3/ Chez tes parents ta jeunesse       
Ne conna
t pas la richesse        
Mais toute vie n'est que pauvret
 
Si elle est vide de charit.

4/ Tu ne connais chez ton pre          
 
Pas un seul mot du mystre           
 
D'un Dieu fait homme pour nous sauver
Mort sur la Croix et Ressuscit
.

5/ Sans le savoir tu imites
l'Amour du Christ sans limite
Jamais lass
de faire le bien
A tous les pauvres tu tends la main.

6/ Un prtre, un jour, te demande
de le cacher de la bande
Qui le poursuit pour le mettre
mort
Ta porte s'ouvre pour lui encore.

7l Mais quand tu vois en prire
L'homme de Dieu, tout s'
claire
Tu lui demandes de t'enseigner
Le vrai chemin de la vrit.


8/ Alors s'
claire ton me

    Et, de tout coeur, tu proclames :
   
Je crois en Dieu, Pre, Fils, Esprit,
    
Dieu ternel, unique, infini.

9/ Quand tu reois le baptme,

     La croix du Christ, le Saint Chrme,
 
En vrai soldat de Dieu tout-Puissant          
Tu dois lutter pour Dieu maintenant.

     10/ Tu n'as pas peur des menaces
     
Quand on apprend que tu caches
    
Dans ta maison un chrtien maudit
    
Tu es prt mourir pour lui.

  11/ Tu prends l'habit de ce prtre :     
Ainsi peut-il disparatre
On te conduit chez le gouverneur

Qui, te voyant,
clate en fureur.

 

 

1   12/ II croit te perdre par ruse.
     
Mais bravement tu refuses
     
De sacrifier devant des faux dieux
     Au seul vrai Dieu, gloire dans les cieux

   13/ Les coups de fouets et de cordes   
Pleuvent sur toi et te mordent.
Dans le cachot o
tu es jet.
Pendant six mois tu vis prisonnier.

   14/ Puisque tu reste fidle
    
Comme une vraie citadelle
     Tes ennemis d
cident ta mort,
     
Mais ne pourront briser que ton corps.

   15/ Tu marches face au supplice
      Comme un soldat dans la lice.
      Et ton ardeur le long du chemin
      Change en croyant un bourreau paen.

 
16/ Contre un poteau sur la place,
      Par les cheveux on t'attache.
       L'autre bourreau tire son pe.
       Tu as d'un coup,  la tte tranche.

 
17/ En supportant la violence
     Tu nous apprends sa patience
      Comme un soldat fidle au serment
      Tu ne crains pas de verser ton sang.

 
18/ Le Ciel est ta rcompense
      Le prix de ta souffrance
      Garde nos coeurs de la lchet
      Obtiens pour nous la fidlit.

 
19/ Entends monter nos prires
      Protge-nous sur la terre
      Ne laisse pas s'endurcir nos coeurs
      Mais conduis-nous jusqu'au vrai bonheur

 

20/ Que notre coeur chante gloire
      A Dieu qui donne victoire
      Qu' ton exemple, dans notre vie
      Dieu soit toujours le premier servi.

 

21/ Premier martyr de Bretagne
      Entends nos voix qui t'acclament
      Grand Saint Alban, garde notre foi
       Et nous vivrons pour Dieu comme toi.

     

KANNEN SANT ALBAN

Diskan :
Tr
ma Jsus, Sant Alban, kaset hur pedenneu

Deit d'hun harpein, de bep kours, kreiz hun trebilleu

Lakeit ni de vout el oh kalonek, truhus
Gredus de chervijein Dou, eit ma veemb eurus.

 

1- Deit oh r bed Breih-Veur, bro gouh er Vretonned;
Hou tud e o
pinuik bras,  met atau paianned;
Goud bout grot ou studi monet e hret de Rom
Ha, duhont, avel soudard, seih vie e vennet chom.

  

2l A pen doh distroeit d'oo pro, hemb hanauein Jsus,
E kever er beurerion e oh madelehus;
Digor e hret dor ou ti d'er geh tud en dobr :
Get Dou,  aveit hou tigol, hou pou er guir sklerder.

3/ Aveit teh rauk er mar ur beleg e houlen
Monet de guh en ou ti, hui e gleu
beden
E huelet er kristen-s
, dahlmat patrat,
Hui oeit ha laret dehou, ar
f ou skolat.

4/ Ag un Dou tri person pe hues kleuet konsal
Hou spered e gav dies kredein kement-aral
Met un hun e hues bet, hag en des diskoet d'oh
Jsus, arleh Bassion, bishoah inouretoh.

5/ A pn d Iakeit et groez dirah ou teulagad 
 
Lared e hues, aben kear : Jsus, me gred mat;
En Tad hag er Spered glan, e hues hoah dishleriet
Ne hrant, sur, nameit un Dou get et Mab a verpet.

6/ El ma troet kein de Satan hag um ret de Jsus
Geit et beleg e hues bet er vad
ent salvus;
Met brudet en des unan
kuhet ur hristen
Ha doh tu, aveit ou f, ma ret d'oh gouren.

 

 

 

7/ Eit ma hello er beleg predeg hoah lezen Dou,
E troket ou mante! vra doh zillad, get jo;
Dirak er barnour a ger hou kas er soudarded;
Met ne vennet ket dakor inour d'er faus-doue
d.

 

8/ A dauleu fot, hemb dat, hou korv e zou draillet
Hag, en ur prizon tioel, hunh miz
oh dahlet;
 
El rna hou kueler ata tougein kroez Jsus,
Kondannet oh de veruet en ur feson eahuz !

9/ Ken dilezel er vuh, ur hoah e zisehet;

Kasein e hret. en un taul, de vout bui tud bet;
Gounid e hret, d'er guir f, ur heh soudard paen
Sehet ur ioh e dorret,
tigor ur fetan.

10/ A loui er bie, doh ur pl, a pen doh bet staget
Ur bouru, get un tai glean, en des hou tibennet
Met kenteh, en Eutru Dou en des ean kastied:
Donet hras de vout dal, hag hemb lagad erbet !

11/ En noz arlerh, ar hou p, ur groez vras ligernus
E sau betag en nan ; hag led niverus
E le hag e z, drezi. kannein, velein :
Aprestet e hues, els, paianned de gredein !


12/ Klask displeg er burhudeu e hues groelt stankoh-stank,

N'en des ket tu d'er gober; cheleu e hret, hemb manb.

Pedenneu ol er r klan, stromet p glaharet,                        

Ha kas e hret ou skiend-vat d er r trevarlet !

 

13/ Hui lar oh kristen hag ou haner Alban

Bout kristen e zou eit oh, en han inourpalan

Revou eu, eldomb ni, ou pugalet karet
Hun inour ha jo brassan a vrernen de verpet.


 

Retour